Octobre novembre 2012

Les stagiaires, en mettant en commun ce qui à la fois les définit et les rassemble (passions, hobbys, intérêts, curiosités, envies, etc. qu’ils ont en commun), ont mis sur pied pendant plusieurs semaines une rencontre musicale aux couleurs de l’Afrique. Le projet consistait en l’écriture d’une chanson au texte engagé relatant les conditions de vie des demandeurs d’asiles, telles qu’ils les vivaient. Cette chanson devait être performée en musique devant des spectateurs spécialement invités par l’occasion par notre association.

Les stagiaires se sont chargés de contacter les musiciens nécessaires pour la représentation (issus du collectif « Les Sans Ciel »), mais également de co-réaliser avec notre animateur/graphiste l’invitation papier, à l’image de l’interpellation qu’ils voulaient opérer (couleurs, mise en page, typographie, format, etc.). Une découverte des cultures africaines était également proposée aux intéressés durant la rencontre avec, outre le message chanté et joué, des initiations à la danse et des découvertes de mets typiques. Près d’une centaine de personnes ont répondu à l’appel et le projet, mené essentiellement par les stagiaires, fut un succès si l’on en croit les retours positifs que nous avons reçus par la suite de la part des convives.

Ci-dessous, les paroles de la chanson intitulée « Persévère » :

Si tu as un rêve dans ton cœur

Ecris-le, garde-le comme un trésor

Quoi qu’on dise, protège ta vision avec passion

Ah, tu sais, il faut rester soi-même

Même s’il t’arrive des tas de problèmes

Même si tout semble compromis

Persévère

 

Quand tu vois toutes les difficultés

Quand les problèmes semblent t’envahir

Lève la tête et regarde à l’horizon avec espoir

Il faut que tu saches

L’être humain, dans sa vie, reconnait les bons élèves

A la fin, tout le monde est heureux

Persévère

 

Continue, il y a de l’espoir

Tu as la force, la lutte continue

Lève toi, regarde sans compter,  jusqu’à la fin

Persévère. Oh, persévère. 

Publicités